CRISE, Les carnets d'un autre temps, 1 - Jean-Marc Yersin
CRISE, Les carnets d'un autre temps, 1
Crise
Ces photographies réalisées en juin 2016 entre Gary, Joliet et Chicago ne constituent ni un rapport, encore moins un reportage... ce serait faire injure à leurs habitants qui y vivent des temps très sombres.

La ville ainsi donnée à voir, pourrait être située aussi bien ici ou ailleurs... maintenant ou plus tard. Les lieux photographiés sont accessibles à chacun, sans braver d'interdit, pour peu que la curiosité nous pousse à suivre quelques chemins de traverse dans un espace où le piéton est devenu anachronique en marge d'incessants flux de véhicules.

La ville s'était étalée autour de gigantesques usines, retranchées comme des camps militaires, implantées au bord d'un lac, entre dunes et lagunes. Une bande de savane, où rôdent quelques coyotes, les sépare, formant une sorte de "no man's land" traversé par des autoroutes et des voies ferrées où passent d'interminables trains enjambant les rivières sur de monumentaux ponts levis d'acier rongé par la rouille.

Frappés par la crise, les gens ont quitté la ville, laissant maisons et commerces vides tomber peu à peu en ruine. La nuit, les usines silencieuses n'illuminent plus le ciel en brun à la lueur de leurs torchères. Plus un bruit, si ce n'est quelques sirènes. Seuls les vents courent encore dans les rues de la métropole voisine. Ne restent que les austères vestiges de cette ultime crise ayant tant dévalorisé le travail de l'homme qu'il perdit son ultime valeur.
Top